Πέμπτη, 27 Οκτωβρίου 2016

Trois jours de manifestations et de solidarité pour les trois années de lutte dans le parc d' Agrinio


Le jeudi 22 Septembre, trois jours d'événements culturels, environnementaux et sociaux ont eu lieu au parc historique de la ville d' Agrinio. Le concept central des evenements dans ce parc de la ville, du nom de Papastratos, était la réappropriation de l'espace public et sa renaissance en tant que bien commun.

   
Une réunion de trois jours pleine de créativité a eu lieu à la cafétéria abandonnée du parc, organisé par des personnes solidaires avec la lutte pour la protection et la revitalisation de ce parc, et l'occupation libre et sociale du squat Apertus. Dans la clairière à côté de pins, de chênes, grevileas, d'eucalyptus et de nombreux autres arbustes, qui évoluent depuis de nombreuses années au sein de l'écosystème local.



Durant ces trois jours de l'automne ont était effectuer des travaux de nettoyage, de l'aménagement paysager, des concerts, une exposition de photos de remodelage, des graffitis dans le parc, de la cuisine maison, la création d'un bar et beaucoup de musique; avec des groupes internationaux tels que Sergi Botswanas de Barcelone et Krav Boca de Toulouse. Nous avons pu apprécié deux nuits sous les étoiles avec des sons et de la musique des rues de la capitale catalane et du sud de la France, ainsi que des groupes venu de Ioannina et Agrinio. Le vendredi, Sergi nous a apporté la scène de la musique espagnole avec sa rumba-rock-ska, suivit par les rythmes du groupe punk "Syraxi" et d' un groupe anonyme. Le samedi soir, l'explosif groupe Franco-Grec Krav Boca clôturait la soirée. Le groupe «Satrapes» de Ioannina, ainsi que Sarantapente et Promitheftis rappeurs d' Agrinio ont harmonieusement complété cette mosaïque méditerranéenne de concerts.

   
Ces trois jours d'événements dans le parc étaient très importants. Le dernier événement culturel auto-organisée dans cette zone dégradée a eu lieu en mai 2014. À l'époque, seulement quelques jours avant les élections locales, cette célébration a été un axe important pour promouvoir le changement dans le paysage politique de la commune d'Agrinio. Le cas de ce parc est un phénomène grec moderne typique de la mauvaise gestion publique des fonds européens. Au nom de ce projet financé par l'UE la destruction de ce parc historique a été engager en allant à l'encontre des pratiques de gestion et de sauvegarde du patrimoine sans aucun respect des règles appliquée dans le monde entier dans de tels espaces. [1]

 
Après un certain temps, ces activités récentes de ré-appropriation de l'espace publique ont réussi à distinguer le parc comme un noyau d'expérimentation artistique et de solidarité sociale, l'activation de son rôle en tant que bien public essentiel pour toute la ville. Fondamentalement, le parc fonctionne comme un tremplin pour améliorer la qualité de vie, en intégrant les relations sociales et en encourageant le contact avec la nature. Cette infrastructure favorise l'éducation et les loisirs de ses utilisateurs en mettant l'accent sur l'art, la culture, les sports et la protection de l'environnement. Il fonctionne comme une usine sociale pour la gestion des terres, les loisirs en milieu rural et la culture.

 
Le renouveau du café du parc, en dépit de son caractère temporaire, est un événement culturel qui vise à établir un lien sociale tout comme la création d'un festival périodique et auto-organisée.
Utiliser de manière appropriée, il a été démontré dans la pratique que le parc de la ville pourrait devenir un point de référence pour toute la région, une cellule culturelle active qui attire les gens et leur offre un outil participatif.


En bref, en plaçant la question dans un contexte plus large, depuis la fin de l'été 2013 en réponse à l'évolution rapide et tragique de ce lieux historique de la ville d' Agrinio, nous avons établi un ensemble ouvert aux citoyens pour coordonner la lutte pour un parc durable. Nous avons fait la démonstration de la nécessité de concevoir des structures et des conditions qui pourraient rendre nos vies meilleures. Nous déclarons notre détermination à mettre en exergue notre esprit créatif, et faire partie des processus de prise de décision ainsi que la mise en œuvre de ces décisions car elles concernent nos vies. Nos principes directeurs sont l'auto-organisation, la participation et la solidarité.


En d'autres termes, nous avons donné vie à la question posée par Eduardo Galeano dans son livre "Un monde à l'envers»:
Le village, assiste à la fête ou il y participe?
Dans une démocratie, quand elle est réel, la place du village n'est pas sur le terrain? Est-ce que la démocratie est exercée uniquement le jour ou le vote est déposé dans l'urne tous les quatre, cinq ou six ans, ou exercé chaque jour de chaque année?
L'une des expériences latino-américaines de démocratie au quotidien se développe dans la ville brésilienne de Porto Alegre. Là, les voisins discutent et décident du sort des fonds municipaux disponibles pour chaque quartier, et approuvent, désapprouvent les projets proposer par le gouvernement local.


Le parc d' Agrinio est un important jardin historique, compte tenu du fait que le terme «jardin historique» est également applicable aux jardins, petits et grands parcs, comme mentionné à l'article 7 de la Charte du traité Florence (1982). [2]


La composition du paysage horticole, sa synthèse architecturale, ses caractéristiques environnementales et artistiques fournissent les conditions nécessaires pour que le parc d' Agrinio soit considérer comme l'un des jardins historiques les plus importants de la Grèce occidentale et en tant que tel, nous préconisons qu'il soit déclarée zone protégée. Notre argument en faveur de cette déclaration ne repose pas uniquement sur l'histoire du parc, la flore ou les dimensions juridiques. La société elle-même, a le droit de définir et d'articuler l'histoire de ce lieu, comme un «parc historique» qui contient des souvenirs de luttes sociales, archéologique, ainsi qu'une richesse naturelle pour l'éducation environnementale.


Ces trois jours de découverte, de relation réciproque établie entre l'environnement, la musique et les êtres humains, ont conduit à l'activation d'une proposition alternative pour le parc d' Agrinio, réalisés grâce à des projets avec des processus d'auto-organisation et de dynamisme horizontale. Telle est la perspective mis en avant par les forces sociales de la ville dans l'opposition à la culture dominante pleine d'inertie. En favorisant la participation active et l'autodétermination, il est possible de rajeunir le parc d' Agrinio au-delà de son histoire moderne de la stagnation et de la décadence et de lui donner un rôle plus approprié: le parc comme un bijou, un '' poumon '' et un point de référence pour l'ensemble région.



Si vous voulez voir plus de photos et de lire le texte dans une autre langue, vous pouvez suivre les liens:
- En espagnol,
http://enterioni.blogspot.gr/2016/10/tres-dias-de-eventos-de-solidaridad-con.html
- En grec, http://enterioni.blogspot.gr/2016/10/blog-post.html


Texte, photos et vidéo par © Dimitris V. Geronikos.
Les photos sont prises dans l'écosystème du parc municipal d'Agrinio (offert par la famille de Papastratou).
je voudrais remercier Rudy pour la traduction du texte en Français

Vidéo: Krav Boca en el Parque histórico de Agrinio 

Δεν υπάρχουν σχόλια: